Menu
  Practical info Flux RSS

Highlights

Ugo RONDINONE Thanx 4 Nothing 2015
Technical information of the work

Vidéo Monobande

Edition 10 + 2 AP Format 2k, 16/9, noir et blanc, son stéréo 2

Durée 19'48'' en boucle

Work analysis

Dans l’installation vidéo Thanx 4 Nothing d’Ugo Rondinone l’efficacité de l’image et du geste sont utilisés pour transmettre au plus grand nombre un message poétique. « Au début des années soixante, j’ai eu la chance de rencontrer Andy Warhol, Jasper Johns, Robert Rauschenberg, John Cage, Trisha Brown, Carole Schneeman, qui ont eu une influence majeure sur mon travail. Je me suis rendu compte que la poésie avait soixante-quinze ans de retard derrière la peinture, la sculpture, la danse et la musique. Si ces artistes y arrivaient, pourquoi pas moi avec la poésie ? » [¨1]

La déclamation par John Giorno de son poème filmée par Ugo Rondinone, est un concentré de philosophie bouddhiste passée au crible par de la contre-culture américaine. Il y a le corps ancré dans le sol avec les deux pieds nus, dans un smoking qui tour à tour passe du noir au blanc et du blanc au noir, le poète se balance comme une tige sous l’impulsion des mots qui le traversent. La récitation est servie par une mise en scène qui en souligne le phrasé incantatoire. Le texte, écrit à l’occasion du 70e anniversaire du poète, révèle les contradictions mais aussi le pouvoir régénérateur de la réception du bouddhisme par une génération qui entendit par ailleurs renverser tous les tabous de sa propre culture. Dans la lignée de Kerouac et de Ginsberg, Giorno navigue entre les plaisirs de la chair et les abstractions métaphysiques. Evoquant avec tendresse, humour et compassion ses anciens amants, ses périodes de dépression, la mort des amis, les échecs, le manque de reconnaissance, emportant tous les aspects de sa vie en un même flux incantatoire dans lequel se manifeste la vacuité ultime de l’égo. Dans cette vidéo, Ugo Rondinone nous donne à voir un des plus grands poètes contemporains récemment décédé, initiateur de la poésie sonore aux Etats-Unis. Il rend compte de la dimension performative du travail de John Giorno et des relations du langage et du corps.

biography of the artist

Ugo Rondinone est né en 1964 à Brunnen en Suisse.

Ugo Rondinone a été présent en France en tant que commissaire d’exposition au Palais de Tokyo avec The Third Mind  en 2007 et I Love John Giorno en 2015 puis a présenté Sunrise East au Jardin des Tuileries dans le cadre du Festival d’Automne en 2009. L’exposition à Carré d’Art est son premier grand projet en France après des expositions au Rockbund Art Museum de Shangaï ou l’Art Institute de Chicago.