Menu
  Infos pratiques Flux RSS Facebook

À faire à la maison et en classe

SUZANNE LAFONT

Atelier : jeux autour du portrait

Sans titre, 1989

Photographiez vos réalisations et envoyez-les par email à info@carreartmusee.com (avec le prénom et l’âge). Les images seront mises sur le Facebook du musée dans l’atelier correspondant.

Suzanne Lafont, Sans titre, 1989

 

Après une formation en littérature et en philosophie, Suzanne Lafont se tourne vers le médium photographique, avec une approche nourrie de son intérêt pour l’histoire de l’art, la danse, le théâtre. A partir de 1987, elle introduit le corps humain dans ses images à travers une série de portraits inspirés par la peinture et le cinéma. L’ensemble Sans titre en 1989 est constitué de huit photographies de visages cadrés en plan serré. « Ces portraits évoquent à partir d’une pose parfaitement statique une attitude au monde. Ce sont donc des mouvements apparents puisque les images cherchent à représenter un dynamisme à partir de l’immobilité. Alors que l’instantané saisit et isole un fragment de mouvement, ce fragment est élargi ici à la durée de la pose, de l’ordre de plusieurs secondes. » La relation s’étend au spectateur. « Chaque proposition ne serait pas constituée d’une image, mais d’un ensemble d’images qui nécessiterait, afin d’être activé, le déplacement du spectateur. J’ai commencé à m’intéresser à la photographie à partir d’un questionnement sur le temps dont le spectateur ne pouvait qu’être le moteur. » Suzanne Lafont.

ATELIER POUR TOUS

Atelier : Les portraits cadrés - Peintures ou photographies ?
Fais la différence parmi ces quinze visages photographiés en noir et blanc dans des revues entre les détails de peintures et les détails de photographies. Deux visages d’actrices et le visage d’un écrivain sont dissimulés parmi les portraits peints. Sauras-tu les retrouver ? Amuse-toi à chercher et découper d’autres détails de visages.