Menu
  Infos pratiques Flux RSS

Expositions

GERARD & KELLY Ruines

14.10.2022 > 26.03.2023

Rassemblant des films, des installations, des œuvres sur papier et des performances issus de près d’une décennie de collaboration entre Gerard et Kelly, Ruines à Carré d’Art marque la première exposition du duo dans un musée.   

Comme pierre angulaire de Ruines, Gerard et Kelly présentent des œuvres de leur série en cours Modern Living, qui explore ce que les artistes appellent les "ruines du modernisme" pour y trouver des chorégraphies cachées et des expériences sociales radicales. L’exposition présente Schindler/Glass (2017), une installation vidéo à deux canaux filmée à la Schindler House à West Hollywood, en Californie, et à la Glass House de Philip Johnson dans le Connecticut. Toutes deux sont des maisons que les architectes se sont construites pour abriter des relations aussi expérimentales que leurs conceptions. Dans Schindler/Glass, la maison moderniste devient le cadre d’intimités "modernes", où les danseurs se synchronisent et se désynchronisent, se mettent en couple et se séparent, et apprennent à vivre ensemble.

Montré pour la première fois en tant qu’installation, Panorama (2021) a été tourné à la Bourse de Commerce avant l’ouverture du musée en tant que Collection Pinault. Le bâtiment parisien, à l’origine une halle aux grains, a été transformé au XIXe siècle en un sanctuaire à la gloire du commerce et de la finance. Les peintures panoramiques de la rotonde, datant de 1889, témoignent du colonialisme français. Trois interprètes d’origines et de parcours artistiques différents - Soa de Muse, récemment vue dans Drag Race France, et les danseurs Guillaume Diop et Germain Louvet du Ballet de l’Opéra de Paris - habitent la rotonde vide redessinée par Tadao Ando. Sur la musique du compositeur américain Julius Eastman, le film confronte la monumentalité de l’architecture à la fragilité des corps en représentation et à la multiplicité des identités.   

L’exposition comprend également plusieurs interventions in situ. La première fiction courte de Gerard & Kelly, Bright Hours (2022), sera projetée au Cinéma Sémaphore de Nîmes. Inspirée par la rencontre fugace entre l’architecte Le Corbusier et la danseuse et chanteuse américaine Joséphine Baker lors d’une croisière transatlantique, Bright Hours imagine comment cette relation a transformé l’architecture moderne.

Pour conclure l’exposition en mars 2023, Gerard & Kelly remettront en scène State of (2019), une performance mettant en scène trois danseurs qui utilisent le drapeau américain, l’hymne national américain et une pole dance pour questionner les symboles du nationalisme. Avec  la Maison Carrée, un temple romain du premier siècle, en arrière-plan, la performance prend des significations nouvelles et élargies.

Un catalogue coédité par Mousse accompagne l’exposition, avec un essai de l’historienne de l’art Miwon Kwon et une conversation entre Lou Forster et les artistes.

Brennan Gerard et Ryan Kelly collaborent depuis 2003. Ils ont été Van Lier Fellows du Whitney Museum Independent Study Program avant de suivre l’Interdisciplinary Studio à UCLA. En France, leur travail a été présenté par le Festival d’Automne, le CND Centre national de la danse, le Centre Pompidou et le Palais de Tokyo, entre autres. Gerard & Kelly ont participé à la Biennale Made in L.A. de 2014 et à la Biennale d’architecture de Chicago de 2017. Leurs œuvres font partie des collections du Solomon R. Guggenheim Museum, New York ; du Hammer Museum, Los Angeles ; du LACMA Los Angeles County Museum of Art ; du FRAC Franche-Comté, Besançon ; et de Carré d’Art.

Le mobilier de l’exposition a été gracieusement fourni par :

 

 

Catalogue de l’exposition

Agenda
l m m j v s d
01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31