Menu
  Infos pratiques Flux RSS

Expositions

GERARD & KELLY Ruines

14.10.2022 > 26.03.2023

Depuis plusieurs années, Carré d’Art a ouvert sa programmation et la collection à la performance et à la danse contemporaine avec les expositions d’Anne Imhof, Emmanuelle Huynh et Jocelyn Cotencin, Tarik Kiswanson ou l’exposition «A Differtent way to move – Minimal Art and Post-modern Dance.»
L’exposition de Gerard & Kelly s’inscrit dans cette exploration des gestes et du corps qui fait écho à des contextes historiques et socio-politiques spécifiques.
Le travail de Gerard & Kelly s’est entre autre développé autour du projet «Modern Living» qui se présente comme une série de performances, d’installations vidéos, sculptures, et dessins par lesquelles ils interrogent des projets architecturaux qui déjouent l’usage bourgeois et patriarcal traditionnel. Ils sont intervenus dans la Schindler House à West Hollywood en Californie et la Glass House de Philip Johnson dans le Connecticut. Des architectures pensées pour les architectes eux-mêmes et pour abriter des relations aussi expérimentales que leurs conceptions. La maison devient le cadre de relations intimes où les performeur.euse.s s’approchent et s’éloignent, apprennent à vivre ensemble. C’est une façon de repenser les notions de genre, de couple et d’espace intime à partager. Schindler a conçu sa maison en 1921 pour deux couples dans une ébauche de vie communautaire. Johnson a pensé la sienne construite en 1949 dans la forêt pour abriter la vie avec son partenaire David Whitney.
Dans l’exposition sera également présenté le projet récent «Panorama», filmé à la Bourse de Commerce à Paris, aujourd’hui écrin de la fondation Pinault mais qui était à l’origine un bâtiment à la gloire du commerce et de la finance. Les peintures panoramiques dans la rotonde datant de 1889 sont les témoignages du colonialisme. Trois performeur.euse.s de différentes origines, cultures et formations habitent l’espace épuré de Tadao Ando chargé de l’histoire des puissances impérialistes. Au discours qui se déploie dans la rotonde répond une fragilité des corps dans l’espace monumental mais aussi l’affirmation de gestes qui sont la manifestation d’identités multiples.
Ils présenteront également au Cinéma le Sémaphore à Nîmes «Bright Hours» qui est un prolongement de leur série «Modern Living». Dans ce film, ils se sont intéressés à l’aventure entre l’architecte Le Corbusier, interprété par Jeanne Balibar, et la danseuse américaine Joséphine Baker, incarnée par Emara Neymour-Jackson, lors d’une croisière en 1929. Les artistes infusent dans la perfection moderniste de la Cité Radieuse à Marseille une sensualité joyeuse et une force subversive, ré-imaginant le chef-d’oeuvre moderniste de Le Corbusier comme un bateau flottant sur l’horizon – qui suspend, le temps du voyage, les normes et les frontières. Gerard & Kelly avaient déjà abordé cette relation à la Villa Savoye dans le cadre d’une performance présentée par le Festival d’Automne à Paris en 2019.

Artistes d’origine américaine, Gerard & Kelly vivent et travaillent à Paris. Leurs œuvres sont présentes dans les collections du musée Solomon R. Guggenheim de New York ; du musée Hammer à Los Angeles ; du LACMA Los Angeles County Museum of Art, du FRAC Franche-Comté à Besançon, et du Carré d’Art. Gerard & Kelly travaillent actuellement sur leur prochaine exposition qui sera présentée à la galerie Marian Goodman à New York à l’automne 2022. Dans le cadre de Mondes nouveaux, ils préparent également leur prochain projet de film qui sera tourné à la Villa E-1027 d’Eileen Gray.

Publication d’un catalogue co-édité avec Mousse, avec un texte de Miwon Kwon et un entretien des artistes avec Lou Forster.


 

Agenda
l m m j v s d
01 02 03 04 05 06 07
08 09 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31